échalote


échalote

échalote [ eʃalɔt ] n. f.
• v. 1500; escaluigne v. 1140; altér. du lat. ascalonia (cepa) « (oignon) d'Ascalon »
Plante potagère (liliacées), variété d'ail dont les bulbes sont utilisés comme condiments. Sauce à l'échalote. Onglet à l'échalote. « Des huîtres d'Ostende avec un petit ragoût d'échalotes découpées dans du vinaigre » (Nerval). Loc. La course à l'échalote, pour le pouvoir.

échalote nom féminin (ancien français échalogne, du latin ascalonia cepa, oignon d'Ascalon) Plante potagère, voisine de l'oignon, dont le bulbe est utilisé comme condiment. Au Québec, jeune oignon au bulbe blanc allongé ou peu renflé. Familier. Au Québec, personne grande et maigre ; échalas. ● échalote (difficultés) nom féminin (ancien français échalogne, du latin ascalonia cepa, oignon d'Ascalon) Orthographe Avec un seul t, à la différence de carotte.

échalote
n. f.
d1./d Plante potagère, originaire d'Orient, dont le bulbe parfumé est utilisé comme condiment.
d2./d (Québec) Plante potagère voisine de l'oignon, à tige mince et à bulbe allongé, que l'on consomme frais et en entier.

⇒ÉCHALOT(T)E, (ÉCHALOTE, ÉCHALOTTE)subst. fém.
Plante potagère, du genre ail, dont les feuilles et surtout les bulbes sont utilisés comme condiment de saveur moins forte que l'ail. Échalot(t)e émincée; échalot(t)e d'Alençon; gousse d'échalot(t)e, sauce (à l') échalot(t)e. À la maison on larde les gigots d'échalote et d'ail (HUYSMANS, Sœurs Vatard, 1879, p. 310). Penchés sur le plat d'où monte un parfum vert de pimprenelle et d'échalote (DORGELÈS, Croix de bois, 1919, p. 124).
Rem. On rencontre chez Huysmans l'adj. dérivé échaloté, ée. Assaisonné avec des échalottes. Une anguille chapelurée, nageant dans une eau échalotée (HUYSMANS, Oblat, t. 2, 1903, p. 45). Attest. isolée 1552 (RABELAIS, Tiers livre, chap. XXVI, éd. M. A. Screech, p. 189 : eschalloté).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694, s.v. eschalotte, Ac. 1718, s.v. eschalote, Ac. 1740-1932 sous la forme mod. avec 1 seul t comme dans la majorité des dict. gén. On rencontre la forme avec 2 t ds FÉR. 1768, BESCH. 1845. DUPRÉ 1972, p. 760 rappelle que l'Ac. Goncourt, contrairement à l'Ac. fr. préconise cette manière d'écrire le mot. En ce qui concerne la docum. il semble que l'orth. soit très indécise au XIXe s. On peut voir les 2 orth. chez le même aut., cf. GONCOURT, 2 t ds G. Lacerteux, 1964, p. 163 et Journal, 1866, p. 38 mais 1 t à la p. 300 de ce même journal; cf. ZOLA, 2 t ds E. Rougon, 1876, p. 162 mais 1 t ds Ventre Paris, 1873, p. 626. Au XXe s. les aut. choisissent l'orth. avec 1 t, cf. RENARD, Journal, 1909, p. 1231; JAMMES, Géorgiques, Chants, 1911, p. 22; GIRAUDOUX, Suzanne, 1921, p. 69. Étymol. et Hist. Ca 1500 eschalote (J. JORET, Jardin de Santé, I, 1 ds GDF. Compl.). Issu, par substitution de suff. (-ote), de l'a. fr. échalogne [fin XIe s. eschaloines (RASCHI, Gl., éd. A. DARMESTETER et D. S. Blondheim, t. 1, n° 375 [ms. du XIVe s.])]; ca 1140 escaluigne (Pèlerinage de Charlemagne à Jérusalem, éd. E. Koschwitz, 575), dér. du lat. class. ascalonia cepa et absol. ascalonia « oignon d'Ascalon (Ashkelon, ville de Palestine) », lat. médiév. scalongia (fin du XIIIe s., Matthaeus Silvaticus ds DU CANGE, s.v. ascaloniae). Fréq. abs. littér. Échalote :26. Bbg. THOMAS (A.). Nouv. Essais 1904, p. 17.

échalote [eʃalɔt] n. f.
ÉTYM. V. 1500, eschalote; escaluigne, v. 1140; escalone ou eschalogne au XIIIe; altér. du lat. ascalonia (cæpa), « oignon d'Ascalon », ville de Palestine.
Plante potagère (Liliacées), variété d'ail (allium ascalonicum) dont les feuilles et surtout les bulbes sont utilisés comme condiments. || Échalote de Jersey, d'Alençon. || Le goût de l'échalote est proche de celui de l'oignon. || Sauce à l'échalote. || Ragoût à l'échalote. || Mettre des feuilles d'échalote, du vert d'échalote dans une omelette aux fines herbes. || Gousse d'échalote; rondelle d'échalote. || Grillade, onglet à l'échalote, aux échalotes. || Vinaigre à l'échalote.
0 Il ne faut pas se dissimuler que c'est là le restaurant des aristos. L'usage est d'y demander des huîtres d'Ostende avec un petit ragoût d'échalotes découpées dans du vinaigre et poivrées, dont on arrose légèrement lesdites huîtres.
Nerval, les Nuits d'octobre, XIV.
Échalote d'Espagne. Rocambole.
tableau Noms de légumes.
DÉR. Échaloté.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Echalote — Échalote Échalote …   Wikipédia en Français

  • échalote — ÉCHALOTE. s. f. Espèce d ail. De bonnes échalotes. Sauce à l échalote …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Échalote — Échalote …   Wikipédia en Français

  • échalote — (é cha lo t ) s. f. 1°   Plante potagère, de la famille des asphodélées, du genre ail, cultivée pour ses bulbes employées comme assaisonnement dans l économie domestique (allium ascalonicum, L.), et pour ses feuilles qu on mange de diverses… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ÉCHALOTE — s. f. Espèce d ail qui a une saveur moins forte que l ail ordinaire. De bonnes échalotes. Sauce à l échalote. Il faut mettre des échalotes dans ce ragoût …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ÉCHALOTE — n. f. Espèce d’ail qui a une saveur moins forte que l’ail ordinaire. Sauce à l’échalote. Il faut mettre des échalotes dans ce ragoût …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • échalote — n.f. Anus. / Course à l échalote, jeu ( ?) qui consiste à faire courir l adversaire en le tenant par le col et le fond du pantalon. □ n.f.pl. Ovaires : Se faire dévisser les échalotes, subir une ovariectomie …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • échalote — valgomojo svogūno smulkusis varietetas statusas T sritis vardynas apibrėžtis Česnakinių šeimos daržovinis, prieskoninis kultūrinis augalas (Allium cepa var. aggregatum). Iš jo gaminami maisto priedai (kvėpikliai). atitikmenys: lot. Allium… …   Lithuanian dictionary (lietuvių žodynas)

  • échalote — plante voisine de l‘oignon ♦ Ascalon ville de l ancienne Palestine située en Israël …   Dictionnaire des éponymes

  • échalote — nf. charlota (Saxel), sharlota (Dingy St Clair), éshalota (Albanais) ; iva (Montricher), R. Ciboule …   Dictionnaire Français-Savoyard


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.